Un accueil SST… même à distance?

Photo Maire eVE CHAMPAGNE
Marie-Eve Champagne 6 Décembre 2022

La modernisation du régime SST amène son lot de défis pour les organisations québécoises. En voici une qui devrait attirer votre attention :

 

Qu’il soit complet ou partiel (hybride), le télétravail fait désormais partie des lieux de travail.

Nombre d’actions ont été implantées pour faciliter le travail à domicile durant la pandémie. Cependant, en 2022, un constat est récurrent : plusieurs nouveaux employés n’ont pas reçu ce qui est requis pour maintenir les mesures de prévention à travers le temps.

 

Un accueil SST, même à distance, c’est possible? En fait, c’est même crucial.

« Oui, mais Marie-Eve, accueil SST… j’ai des professionnels en télétravail moi, pas des soudeurs! »

Des risques, il y en a pour tous les emplois. Même s’ils ne sont pas tous mortels, les ravages qu’ils occasionnent (ex. : lésions professionnelles, physiques et psychiques) sont bien réels.

Faisons un tour de piste des éléments à considérer à l’accueil, afin d’établir une meilleure prise en charge de votre santé, sécurité et mieux-être au travail.

 

Loin des yeux, loin du cœur

Prendre soin de la santé psychologique des employés en 100 % présentiel, ce n’est déjà pas toujours évident. Quand la distance s’y rajoute, un sentiment d’isolement persistant peut rapidement se mettre de la partie pour vos télétravailleurs, soulignent plusieurs études. Connectés même à distance, c’est possible? Oui, à condition de mettre le paquet sur la communication et d’utiliser les bons outils de travail.

Ensemble, à distance : quels sont les points de contact, formels ou informels, de votre équipe? Quand? De quelle façon? Quels sont les moyens de communication à privilégier? Comment le gestionnaire gardera-t-il contact avec elle? Le soutien social fera toute la différence, en matière de santé psychique au travail! Prenez le temps de les explorer avec le nouvel employé, quitte à lui assigner un parrain. Restez également à l’écoute : vous pourriez découvrir de nouvelles idées!

On profitera de l’accueil pour rappeler les principes de civilité au travail ainsi que les attentes en matière de règlement de conflits et de prévention du (cyber) harcèlement au travail.

Toutes les ressources et conditions de travail les aidant à maintenir une santé globale optimale doivent également y figurer. 

« Se réunir en virtuel » ne rime pas nécessairement avec « bien se réunir en virtuel » : de bonnes pratiques limitant la fatigue Zoom et stimulant la participation active aideront à mousser les moments passés ensemble. Ne les oubliez pas au moment de l’accueil!

Certaines tâches se prêtent mieux au télétravail, d’autres s’accompliront mieux en présence : certaines rencontres d’équipe, démarrages de projets, rencontres d’évaluation, bilan de projets, pour ne nommer que celles-là. 

Tenez, justement : avez-vous identifié les vôtres? Et assurez-vous de les faire figurer aussi à l’accueil!

 

La surcharge de travail ressentie en télétravail est bien réelle 

Le travail hybride, surtout lorsque les modalités sont imposées, entraine un changement constant de contexte qui amène un surplus dans la « to do list ». Qu’est-ce qui est mis en place pour faciliter la transition? Pour agir efficacement sur la charge du travail et redonner du pouvoir d’agir?

 

Heure d’arrivée, heure de départ : rien n’est moins sûr!

On le sait maintenant, le télétravail rend floues les barrières qu’on avait levées entre vie professionnelle et vie personnelle. Fine ligne balançant parfois du côté des avantages, parfois des contraintes, la technologie rend facile la vérification rapide des notifications ou l’ouverture tardive « pour finir un dossier », au détriment des nécessaires périodes de récupération qui favorisent la performance. Parmi les bons réflexes organisationnels à vous assurer de transmettre et à faire vivre à vos nouveaux employés :

  • normaliser la déconnexion;
  • baliser la communication (temps de réponse, délais, attentes, etc.);
  • standardiser la prise de pauses;
  • alterner les périodes de travail sur écran et « autres » (travail sur papier, rencontres, téléphone, etc.);
  • formaliser les mesures de conciliation famille-travail, pour agir face aux conflits famille-travail qui s’immiscent dans le quotidien.

 

Es-tu bien installé?

La question de l’installation physique est toujours de mise, surtout si les coûts éventuels des lésions professionnelles peuvent être imputés à votre dossier d’employeur. Luminosité, hauteur d’écran, ajustements de la chaise, hauteur du bureau, arrangement des fils, rangement de l’espace de travail, etc. Le tout devrait faire partie des discussions d’usage avec vos nouveaux télétravailleurs.

Même si vous défrayez les coûts des outils ergonomiques, « les avoir en sa possession » et « bien s’en servir » sont deux notions différentes. Une petite formation, ça ne sera pas de trop!  

Lire l’article de Katherine Poirier pour plus d’informations.

 

« Ouch! »

Que fait-on en cas de douleur? D’accidents? Qui avisent-ils? 

Il faut également leur communiquer les processus en cas d’événement SST, d’enquête et d’analyse d’accidents, d’assignation temporaire, etc., au besoin.

Si vos gens vont au bureau à l’occasion, il faut aussi qu’ils puissent connaitre les secouristes, les trousses de premiers soins et savoir quoi faire en cas d’urgence.

Le télétravail/travail hybride, s’il est bien fait, améliore significativement la qualité de vie des employés ainsi que leur mieux-être et leur productivité. Des bienfaits notables… à la condition de s’assurer que tous bénéficient des modalités de succès requises!

Partagez
Photo Maire eVE CHAMPAGNE
À propos de Marie-Eve Champagne
En savoir plus

Facteur H est un espace convivial de référence francophone en ressources humaines pour rester à l’affût des nouvelles tendances et trouver des solutions concrètes et applicables aux défis organisationnels d’aujourd’hui et de demain.

Contactez-nous
© Facteur H - Tous droits réservés 2023 | Conception de site web par TactikMedia
crossmenuarrow-right