Dév. organisationnelDroit du travailLeadershipRémunérationSanté/sécuritéMarketing RH

La prolongation des passions!

Carrier Nathalie 3614 carré
Nathalie Carrier 3 janvier 2023

Connaissez-vous la différence entre un voyage et des vacances? Un voyage, c’est un départ de chez soi, un déplacement pour parcourir le monde, être en dehors du familier, bouger, changer d’air, réaliser un rêve, vivre des passions. Les vacances sont quant à elles synonymes de période d’arrêt, de repos bien mérité pour recharger ses batteries, d’une cessation des activités quotidiennes habituelles ou ordinaires, bref, d’une pause.

 

J’ai commencé à me poser des questions sur mes projets de retraite, une période de vie qui pointe le bout de son nez dans mon parcours. Je dois avouer que le simple mot « retraite » me fait frémir. Avez-vous déjà lu la définition du Larousse? Ça fait peur! « Action de se retirer de la vie active, d’abandonner ses fonctions; état de quelqu’un qui a cessé ses activités professionnelles. » Noooon! Je ne veux pas ça! 

 

Je me suis alors interrogée sur ce que je voulais faire à la fin de ma carrière. Et deux visages me sont apparus instantanément : ceux de Louise et de Benoît, mes deux modèles de retraité! En fait, je dis souvent à la blague que quand je vais être grande, je veux être comme elle et lui. Je vous les présente ici à la suite de deux entrevues que j’ai réalisées avec eux, question de pouvoir planifier ma retraite à leur image et aussi de vous inspirer, car leurs retraites ressemblent définitivement plus à des voyages qu’à des vacances! À la suite de nos conversations, j’ai même décidé de rebaptiser la retraite en « prolongation des passions »!

 

Louise

D’abord chef technicienne en radiologie dans une clinique privée, Louise constate tôt en début de carrière que ce n’est pas sa place. Elle retourne donc aux études à temps plein pour compléter un baccalauréat en administration, option comptabilité. Elle entame ensuite une carrière dans une grande firme de consultation en relations publiques. Elle y commence au bas de l’échelle comme coordonnatrice, et y termine 30 ans plus tard comme associée. Elle y fut heureuse pendant toutes ces années. Ensuite, elle travaille comme préretraitée pendant cinq ans dans une petite agence de communication à mi-temps, pour préparer sa vraie retraite! Elle y est très impliquée et participe même à l’ouverture d’une de ses filiales à Paris.

 

Benoît

Docteur en astrophysique, Benoît est un mordu des sciences depuis sa plus tendre enfance. Enseignant au collégial pendant 37 ans, il est un grand auteur et vulgarisateur scientifique, en plus d’être reconnu comme un marin aguerri. Il possède une entreprise qui offre des services de routage météo et des formations spécialisées dans ce champ d’expertise bien pointu. Il est aussi un père et un grand-père comblé. Bref, il nous confie à la blague qu’il est le professeur Tournesol (le scientifique), le capitaine Haddock (le marin), Tintin (l’aventurier) et Nestor (le père au service) à la fois! J’avoue que cette image le définit à merveille! 

 

Mes questions pour Louise et Benoît

 

Compte tenu de ton cheminement professionnel, comment décrirais-tu la phase dans laquelle tu es présentement? 

Louise se dit dans une phase très sereine de sa vie, une période où elle assume entièrement ses choix, est active et peut redonner au suivant avec plaisir. Benoît, lui, mentionne être en continuité, toujours sur une belle lancée, sans contrainte et avec liberté, en faisant ce qu’il aime le plus.

 

Quelles sont les grandes réalisations de ton parcours de carrière? 

Avoir été et être encore une référence est une belle fierté pour Louise. Elle sait que ses efforts et sa persévérance paient et est heureuse d’avoir pu laisser une marque, sa trace, et d’être la mémoire de l’histoire pour les jeunes qui l’entourent. Elle continue de réseauter et reste en contact avec les jeunes professionnel.le.s qui bénéficient encore de son expertise. Du côté de Benoît, ce qui me marque dans sa réponse est à quel point il n’a aucun regret et qu’il est entièrement en cohérence avec ses valeurs profondes. Il possède tellement de réalisations que nous pourrions écrire tout un livre à ce sujet. Et ce qui ressort comme trame de fond de l’ensemble de son parcours est la polyvalence, la performance et la curiosité, combinées à ses multiples talents mis à contribution quotidiennement.

 

Quels étaient tes rêves quand tu étais en début de carrière? Ces rêves ont-ils évolué, changé? 

Pour Louise, les rêves se sont construits pas à pas. Elle a été prudente et persévérante dans son parcours professionnel. Elle a saisi les occasions de façon réfléchie, a fait ses preuves et a mis des efforts pour se développer. Elle a aujourd’hui réalisé une bonne partie de ses rêves. Quant à Benoît, il avait et a toujours un sac rempli de rêves en lien avec l’aventure et la science. Ses rêves se sont toujours relayés, selon les circonstances. Et comme il est de nature volontaire, il a pu en réaliser plusieurs, et il n’a pas terminé.

 

Quand as-tu commencé à planifier financièrement ta retraite? 

Louise a commencé jeune à penser à sa retraite du point de vue financier. Benoît avait quant à lui une profession qui lui permettait de ne pas se soucier des finances. Il a eu le privilège d’avoir une liberté d’esprit à ce sujet. Bien évidemment, si l’on veut une certaine latitude dans le prolongement de ses passions, on doit être réaliste et penser à se constituer un bas de laine plus tôt que tard.

 

Que recommanderais-tu à quelqu’un pour bien planifier sa retraite? 

Mes deux acolytes ont eu la même réponse spontanée, et ce, sans concertation et avec conviction : il faut trouver et développer ses passions! La vraie liberté, c’est de faire ce que l’on aime dans la vie! Louise recommande aussi de s’entourer de mentors, alors que Benoît suggère de trouver une façon d’être, en quelque sorte, payé pour jouer! 

 

Si tu vivais les derniers moments de ta vie maintenant, qu’est-ce que tu ressentirais comme émotion et pourquoi? 

Louise se dit comblée et en paix. Elle se trouve privilégiée d’être entourée et de côtoyer des jeunes qui la maintiennent jeune de cœur. Benoît aussi se dit comblé et surtout sans regret. En revanche, il se dit parfois triste, car le temps manque pour réaliser tous ses projets. Il doit choisir, et choisir, c’est renoncer!

 

Et la suite, quelle sera-t-elle pour toi? 

Louise se voit heureuse et maître de son destin, de son quotidien. Elle décide pour elle et fait ce qui lui fait plaisir. Benoît se voit évidemment en continuité, toujours sur sa lancée, à la poursuite de ses rêves, en toute liberté!

 

Que dire de plus? Ces deux personnes inspirantes et complices dans ma vie me donnent espoir en ma retraite, en mon développement, en mon parcours, en ma continuité, en ma poursuite du bonheur. Je vous invite donc à préparer votre retraite comme vous préparez un voyage, et non comme des vacances. La retraite, ce n’est pas un hôtel tout inclus. Il faut faire des choix à la carte! Mieux vaut commencer tôt et ne pas sous-estimer l’importance, et parfois la difficulté, d’identifier vos intérêts, vos passions et vos valeurs avant d’arriver à cette belle période de prolongation des passions! C’est en faisant ce travail de préparation que vous éviterez peut-être de vivre une retraite traditionnelle « à la Larousse »!

Partagez
Carrier Nathalie 3614 carré
À propos de Nathalie Carrier

Passionnée par le contact avec les gens, elle conçoit, anime et diffuse des formations auprès de leaders d’entreprise depuis une vingtaine d’années.

En savoir plus

Facteur H est un espace convivial de référence francophone en ressources humaines pour rester à l’affût des nouvelles tendances et trouver des solutions concrètes et applicables aux défis organisationnels d’aujourd’hui et de demain.

Contactez-nous
© Facteur H - Tous droits réservés 2023 | Conception de site web par TactikMedia
crossmenuarrow-right