Reconnectez-vous avec votre équipe pour un retour au travail efficace

Par Catherine Rousseau

Pour certains d’entre vous, d’ici quelques semaines, un retour au travail est à prévoir. Et cette fois-ci, oui, il est possible de le planifier. Il y a un peu plus de 18 mois, nous avons été torpillés dans une zone de turbulence où tout était à reconstruire pour certains. Le moment de vérité de l’organisation du travail était à repenser, les pratiques managériales à ajuster. Maintenant, un retour à 100 % en présentiel, ou peut-être le télétravail demeurera possible, en tout ou en partie, à vous de voir, mais cette fois-ci, prenons le temps de bien planifier ce retour au travail, de façon efficace.

Alors, identifiez des orientations claires et communiquez-les 

Selon un sondage présenté par la Banque de développement du Canada, 74 % des dirigeants des PME comptent laisser leurs employés travailler à la maison. Et vous, que ferez-vous? Comment allez-vous encadrer cette pratique, si tel est le cas? Concevez une politique claire qui saura prendre en compte les besoins organisationnels ainsi que les attentes des employés. Si cela est possible, impliquez les employés dans votre réflexion. Il est toujours plus facile de générer un changement avec la collaboration des gens dans la réflexion. Et préalablement au jour J, le jour du retour au travail, prenez soin de la communiquer et de recueillir les commentaires positifs, les réticences et les inquiétudes pour bien accompagner les gens dans ce changement. Gardons aussi en tête qu’il est possible de demeurer agile et de faire évoluer cette politique, au besoin, au regard de votre réalité et des commentaires que vous pourriez recevoir.

Pour bien préparer ce retour au travail, il vous faut revisiter le cycle de vie professionnelle des employés. Voici donc 5 étapes pour reconnecter avec votre équipe :  

1. Faites le point sur les aspirations professionnelles

Lorsque quelqu’un vit une pause professionnelle, qu’elle soit volontaire ou non, celle-ci génère toujours une réflexion rétrospective au sujet des aspirations. Suis-je là où je souhaite être? Ai-je atteint les objectifs que je souhaitais réaliser? Suis-je toujours bien dans cet emploi?

 

Comme gestionnaire, vous avez tout intérêt à savoir où chaque personne loge à cet égard. Il s’agit du moment de vérité de la carrière. Alors, générer un tel changement vous permettra de savoir si les intérêts des membres de votre équipe ont évolué et si vous devez, si cela est possible, ajuster les rôles et responsabilités pour en tenir compte.

2. Optez pour un leadership mobilisant

Un leadership basé sur le coaching qui suscite la collaboration, qui implique les gens, qui préconise une écoute active et engage les individus à livrer les résultats. Un leadership qui s’adapte selon les personnes et les situations pour assurer un niveau d’encadrement adéquat. 

Comme gestionnaire, ne tenez pas pour acquis que si vous avez toujours encadré une personne d’une même façon qu’il en sera encore ainsi au retour au travail. Prenez le temps d’évaluer les besoins d’encadrement respectif et ajuster votre style de leadership au besoin, selon la personne et selon les activités à réaliser.

crédits:depositphoto.com

3. Reconnaissez les membres de votre équipe

La reconnaissance demeure un levier très puissant d’une expérience employé positive. Ainsi, dans un contexte de changement et où le retour au travail peut générer des chamboulements de pratiques, reconnectez avec votre équipe en reconnaissant les ressources selon leurs besoins motivationnels. N’oubliez pas que la reconnaissance diminue le niveau de pénibilité ressenti, cela peut être pratique!

 

Comme gestionnaire, identifiez les pratiques de reconnaissance à privilégier pour chacune des ressources de votre équipe. Tout le monde n’a pas les mêmes besoins! Et variez les formes de reconnaissance en misant sur la reconnaissance de l’expertise, de l’effort, des résultats et du savoir-être.

4. Optez pour un leadership responsabilisant

La confiance en ses compétences génère la responsabilisation. Faire confiance à ses ressources en leur confiant des mandats à la hauteur de leurs attentes et en suivant l’atteinte des objectifs sont donc des moyens utiles pour la générer. Identifiez donc le QUOI, soit des cibles claires à atteindre, et laissez de la marge de manœuvre sur le COMMENT en faisant confiance aux membres de votre équipe.

 

À titre de gestionnaire, misez sur les objectifs à atteindre plutôt que sur le comment vous permet de reconnaître les compétences des collaborateurs et ainsi de gérer la performance en responsabilisant l’employé face à l’atteinte de ses objectifs.

5. Communiquez

Communiquez régulièrement. Connectez souvent et moins longtemps. Échangez avec vos collaborateurs et ajustez-vous au besoin. Chaque personne a besoin de sentir qu’elle peut faire la différence, et ce, même dans le changement. Alors, planifiez des « get together » où vous pourrez prendre le pouls et cela vous permettra de vous ajuster au besoin. La communication est la base d’une relation de confiance dans cette période où vous devez planifier un retour au travail efficace, une relation de confiance solide est incontournable.

 

Bonne expérience employé!

À proposMentions Légales