Que le plaisir commence!

Par Catherine Rousseau

Lorsque nous parlons d’expérience employé, l’objectif est d’identifier les éléments, au sein du parcours de l’employé, qui sont générateurs d’émotions et sur lesquels nous pouvons offrir une expérience positive. Les moments de vérité sont les moments, au sein du parcours de l’employé, où nous savons que nous pouvons contribuer à faire vivre des émotions qui auront une incidence sur la perception que l’employé a de son employeur.

Les conditions d’exercice, les programmes des ressources humaines et la culture de gestion s’expriment au sein des moments de vérité de façon à véhiculer une culture à l’image de la promesse employeur. Et la clé : offrir cette expérience en personnalisant l’offre. Mais comment?

Je trouvais important de revenir sur cette notion puisque dans les derniers mois, les organisations nous partagent leurs difficultés à contribuer de façon significative à la motivation des employés. Quels sont nos leviers?

Je crois alors qu’il faut retrouver le plaisir au travail. Permettre à chacun des membres de votre équipe d’identifier ce qui les fait vibrer. Aujourd’hui et maintenant.

Je vous propose donc d’initier des conversations sur ce qui « drive » les gens. Pas de faire un inventaire de compétences, mais plutôt des appétences. Si l’on part de la prémisse que l’on peut savoir faire sans aimer faire, il faut venir identifier l’étincelle du plaisir qui se dégage dans le « aimer faire ».


Mais qu’est-ce qu’une appétence?

Selon monsieur Francis Boyer, auteur du livre « Le plaisir au travail » des éditions Eyrolles, la notion d’appétence est le plaisir procuré par l’exercice des activités à réaliser. Ainsi, il ne suffit plus d’identifier la propension à être performant dans une tâche en permettant uniquement l’identification des compétences préalables, mais aussi la propension naturelle à éprouver du plaisir à réaliser son travail. Ce qu’il nomme aussi, affectueusement « le management par le plaisir »!


Évidemment, vous pourriez tenir pour acquis que les bonnes relations entretenues au fil des années vous ont permis d’identifier les appétences de vos collaborateurs. Vous le savez, puisque vous les voyez rire et êtes en mesure d’évaluer leur performance! Mais de grâce, ne vous en tenez pas à votre perception. Effectivement, les études de monsieur Boyer nous démontrent que les personnes qui énoncent les appétences qu’elles pensent retenues par leurs collègues se trompent 80 % du temps. 


crédits:depositphotos.com

Alors, je vous propose une pause pour permettre un moment d’introspection fort, où vous contribuerez à une réflexion qui permettra à chacun des membres de l’équipe d’identifier ce qui les anime, ce qui les plonge dans une zone de plaisir. Votre rôle sera de poser quelques questions pour susciter la réflexion. En voici quelques exemples:


- Quelles sont les activités qui te procurent le plus de plaisir au travail? Et pourquoi?

- Quelle a été ta réalisation professionnelle qui t’a procuré le plus de plaisir? Et pourquoi?

- Quelles sont les situations ou les activités qui te plongent dans une zone de plaisir? Et pourquoi?


Il est possible que l’identification des appétences ne se fasse pas sur-le-champ et qu’un peu de recul soit nécessaire. À vous d’évaluer la séquence la plus pertinente.


En somme, l’identification des activités de plaisir pour chacun de vos collaborateurs vous permettra certainement de contribuer à générer une expérience employé positive, et bien sûr, en plus de permettre une réflexion et ainsi renouer avec le plaisir au travail, un incontournable.


Bonne expérience employé!



À proposMentions Légales