Vers l’infini et plus loin encore

Par Catherine Rousseau

Un jour, une gestionnaire me demande de faire une présentation des travaux réalisés et en cours qui étaient sous ma responsabilité. La présentation devait être réalisée devant une cinquantaine de collègues. J’étais sidérée. Morte de peur. La veille, j’étais dans tous mes états, à m’en rendre presque malade. Elle, elle croyait en moi. Mes appréhensions ne semblaient pas l’arrêter, elle me faisait confiance. Mais moi, pas tellement… Elle et une autre collègue m’ont donné quelques trucs concrets pour m’aider à faire face à mes craintes. Avec la mise en pratique de ceux-ci, je me suis finalement amusée lors de cette présentation. Et savez-vous quoi? J’ai récidivé! Et oui, je me suis lancée à quelques reprises, j’ai développé mes compétences, et maintenant, lorsque je m’adresse à un groupe lors de formations, d’ateliers ou de conférences, je suis dans mon « flow »!  


« État mental dans lequel l’on est pleinement absorbé dans une activité et que rien d’autre ne semble plus important. On se sent bien, performant et en plein contrôle », voici un concept de psychologie positive, le « flow », élaboré par le psychologue hongro-américain Mihály Csíkszentmihályi.


En développant mes compétences à un bon niveau et en vivant des zones de défi à la hauteur de mes compétences, atteindre cet état de « flow » m’est alors possible.


crédits: Wikipédia

Alors, en cette période où le télétravail mine peut-être votre motivation ou celle des employés de votre équipe, n’hésitez pas à revisiter ce concept et vos zones de « flow » et même à en identifier de nouvelles!

Qu’est-ce qui vous transporte dans cet état second? Où votre perception du temps est-elle altérée, où vous  sentez-vous performant, créatif, et en plein contrôle de vous-même, de vos compétences? Où ressentez-vous un grand sentiment de bien-être et savez exactement quoi et comment le faire? 

Vous souvenez-vous l’avoir ressenti? Cette importante vague de motivation qui vous envahie : « vers l’infini et plus loin encore! » comme l’a si bien dit Buzz Lightyear.

Et oui, c’est ça le « flow ».


Voici 4 éléments à considérer pour contribuer à engendrer cet état de « flow » :

  1. Avoir des objectifs clairs et spécifiques de ce qui est à accomplir. La personne doit savoir ce qu’elle a à livrer pour être en confiance.
  2. Recevoir de la rétroaction. Pour développer son plein potentiel, on doit recevoir une rétroaction pour ajuster des actions. Comme le skieur qui reçoit une rétroaction de son coach à la suite de chacune de ses descentes d’entraînement.
  3. Sortir de sa zone de confort. En fait, c’est ce qui nous permet de nous développer, sinon, on continue à faire ce que l’on fait, sans plus. C’est comme un muscle : l’entraînement paye quand ça fait mal.
  4. Faire confiance, ou se faire confiance. Regarder ce que l’on a accompli nous permet de constater à quel point on évolue et qu’il est possible de se dépasser.


Plongez dans cet état de « flow » et contribuez à créer des opportunités pour les membres de votre équipe. Vous allez voir, ça fait du bien au moral et ça rehausse la performance!


Bonne expérience employé!


À proposMentions Légales