Décider, c’est renoncer!

Nathalie Carrier 6 septembre 2022

Comme consultante en carrière depuis 1999, je peux vous parler pendant des heures de la capacité à décider. Je peux vous confirmer qu’il n’est pas donné à tous de prendre des décisions rapidement et d’effectuer des choix aisément. Moi la première! En fait, la plus grande difficulté réside dans le renoncement à quelque chose. On a parfois de la difficulté à trancher, car les conséquences potentielles nous inquiètent et viennent jouer dans notre tête. Actuellement, je constate que la pénurie de main-d’œuvre et les nombreuses options professionnelles rendent la prise de décisions particulièrement difficile pour mes clients. C’est comme avoir trop de choix appétissants au restaurant. On veut découvrir des nouveautés, on hésite de façon interminable, on regarde le menu avec l’eau à la bouche et on finit par prendre notre plat habituel par crainte de se tromper! On est incroyable! 

 

Définissons d’abord la capacité à décider. Selon moi, prendre une décision, c’est savoir choisir avec solidité et fermeté. C’est savoir dire non et ensuite assumer son choix. Plusieurs auteurs ont écrit sur le sujet et il suffit de taper « décision » dans un moteur de recherche pour découvrir une infinité d’informations. De mon côté, c’est une personne en qui j’ai une grande confiance qui m’a le plus aidée à mieux comprendre ce qu’est la capacité à décider. En fait, la réelle bonne décision pour soi est toujours bien enfouie et cachée à l’intérieur de nous. Si l’on enlève tout le bruit sur la ligne de notre discours intérieur, la décision qui nous convient est particulièrement évidente et simple. Notre intuition (combinée à l’analyse des faits entourant nos choix) connaît souvent déjà la réponse à toutes nos questions. Voilà pourquoi le bon vieux dicton « la nuit porte conseil » fait fureur depuis la nuit des temps!

 

Dans l’article 5 conseils pour prendre la bonne décision au bon moment d’Isabelle Fontaine, on retrouve effectivement de précieux conseils. Celui qui m’interpelle le plus concerne nos signaux corporels. L’être humain est une bibitte à sang chaud et nous l’oublions souvent. Si nous pouvions prendre le temps de bien écouter nos émotions, nos besoins, nos aspirations, nos sources de motivation et les signes de notre corps qui accompagnent la période déplaisante précédant une prise de décision, nous aurions souvent des pistes très efficaces pour nous aider à trancher. De mon côté, je peux vous confirmer que, selon les signaux que mon corps m’envoie, je sais maintenant, de façon très précise, ce qui me turlupine. J’ai mal au dos? Ce sont souvent des enjeux financiers. Des maux de tête? Un problème complexe à résoudre est probablement sur mon chemin. Des brûlements d’estomac? C’est assurément une question émotive en lien avec mes relations personnelles. Et vous? Qu’est-ce que votre corps vous dicte?

 

Une autre source d’inspiration intéressante est le Ted Talk de Ruth Chang, Comment faire des choix difficiles. Après avoir visionné sa conférence TED, je me suis sentie particulièrement interpellée par la portion où elle explique que le choix le moins risqué, en lien avec nos peurs, est souvent l’option choisie! « … je peux vous dire que la peur de l’inconnu, bien qu’elle soit une défaillance commune de la motivation dans notre façon de faire des choix difficiles, repose sur une idée fausse de ces choix. C’est une erreur de penser que dans les choix difficiles, une alternative est vraiment meilleure que l’autre, mais nous sommes trop stupides pour savoir laquelle, et comme nous ne savons pas laquelle, nous aurions dû juste prendre l’option la moins risquée. Même en mettant deux alternatives côte à côte, avec toutes les informations, un choix reste toujours difficile. Les choix difficiles sont difficiles, non pas à cause de nous ni de notre ignorance; ils sont difficiles, car il n’existe pas d’option idéale. (...) »

 

Dans mes recherches pour rédiger cet article, je suis aussi tombée sur un article datant de 2012 et qui est encore très pertinent selon moi, soit Six leçons sur l’art de décider de Sylvain Sarrazin. Trois de ces leçons ont fait écho à tout ce que je vois en consultation de carrière. Tout d’abord, la notion de temps. Prendre le temps d’ajourner une décision et rester prudent ne fait pas bonne presse en 2022. Et pourtant, c’est souvent l’une des meilleures façons de s’assurer de la qualité de sa décision. Ensuite, aller chercher le soutien de personnes de confiance, des conseillers expérimentés, des consultants sages et solides ou des sceptiques invétérés autour de nous pour écouter leur point de vue est particulièrement intelligent. Et pour finir, que dire de la peur de l’échec! Ce fameux échec qui nous fige et qui nous empêche souvent d’oser prendre des risques, d’oser prendre des décisions et d’en assumer pleinement les conséquences. Si seulement on pouvait enfin régler le cas de la satanée peur de l’échec, il me semble que notre monde serait bien meilleur, voire plus performant et innovant! Mais ça, c’est le sujet d’un tout autre article…

 

En guise de conclusion, je me permets de faire le lien avec les choix de carrière et la prise de décisions. On ne choisit plus un métier pour la vie; on le choisit pour une beaucoup plus courte période. Je pense que la solution, du moins en partie, pour nous aider à faire des choix de carrière est de voir celle-ci comme une route ou un parcours à vivre. On peut décider de découper notre trajectoire de carrière en plusieurs portions, avec des sorties de route planifiées, avec des chemins de campagne à explorer, des autoroutes à suivre en pilote automatique ou encore avec des haltes routières choisies délibérément. Cela nous permettra de visiter plusieurs coins de pays différents et ainsi de ne pas être obligés de toujours renoncer, mais plutôt de reporter, de choisir et de planifier son voyage professionnel par séquence de vie.

Partagez
À propos de Nathalie Carrier

Passionnée par le contact avec les gens, elle conçoit, anime et diffuse des formations auprès de leaders d’entreprise depuis une vingtaine d’années.

En savoir plus

Facteur H est un espace convivial de référence francophone en ressources humaines pour rester à l’affût des nouvelles tendances et trouver des solutions concrètes et applicables aux défis organisationnels d’aujourd’hui et de demain.

Contactez-nous
© Facteur H - Tous droits réservés 2022 | Conception de site web par TactikMedia
crossmenuarrow-right