Réussir sa réorientation de carrière en 3 étapes

Par Stepan Arman

Envie de changer de vie, d’avoir plus de temps pour soi, d’exercer un travail qui a plus de sens, de devenir son propre patron : il existe une multitude de raisons pour réorienter sa carrière et elles sont personnelles à chacun. Notre monde en perpétuel mouvement a facilité les réorientations de carrière, car de nouveaux emplois et formations ont émergé. Réorienter sa carrière demande un certain investissement, mais vous en êtes capable! Voici un guide qui vous aidera dans le processus de votre réorientation. 

     1. Se poser les bonnes questions

Aujourd’hui, vous avez des possibilités infinies pour réorienter votre carrière. Bien souvent, la seule condition, c’est d’en avoir envie! Donc, pour guider votre choix, vous allez devoir faire un bilan de vos désirs et de votre situation actuelle. Ces éléments vous aideront à opter pour la voie la plus adaptée.

Pourquoi se réorienter?

Faites le point sur les raisons qui vous poussent à vouloir effectuer un virage dans votre carrière. Cela peut être dû à une lassitude dans votre travail, le besoin d’exercer un métier plus proche de vos valeurs, l’envie d’avoir un emploi qui a un sens ou, tout simplement, l’envie de changer de vie.

Quand se réorienter?

Vous pouvez vous réorienter à n’importe quel âge, et ce, peu importe le stade où vous vous trouvez dans votre carrière. Il existe 3 manières différentes de changer de carrière : changer de statut (salarié à travailleur indépendant, par exemple), changer de secteur ou changer de métier.

Entamer sa réorientation

Vous avez finalement pris votre décision? Félicitations! Un nouveau chapitre s’ouvre à vous et il est temps d’entamer votre réorientation. Le gouvernement québécois offre divers outils pour vous aider dans votre démarche : questionnaires, guides, fiches emplois d’avenir. De source sûre et régulièrement mis à jour, ces documents sont un bon point de départ pour commencer vos recherches. 

crédits:depositphoto.com

     2. Établir une stratégie de réorientation

Il est indispensable d’avoir une stratégie d’action avant de commencer à vous former et à chercher un nouvel emploi. 

Réfléchir sur soi

Vous ne pouvez pas vous jeter à corps perdu dans la réorientation avant d’avoir réfléchi à ce que vous voulez. Munissez-vous d’un carnet dédié à votre réorientation et utilisez-le pour consigner :

  • les activités qui vous plaisent;
  • les secteurs qui vous intéressent;
  • des idées de métiers qui vous attirent;
  • les formations nécessaires, s’il y a lieu;
  • une liste concise de vos compétences : savoirs, savoir-faire, savoir-être;
  • une journée type idéale dans votre nouveau travail;
  • les changements qui auront un impact sur votre vie personnelle.

Faire un bilan de compétences

Le bilan de compétences est une étape centrale de votre projet de réorientation : c’est un rapport réalisé par un conseiller spécialisé qui recense vos aptitudes personnelles et professionnelles, dans le but de vous situer sur le marché du travail. Vous pouvez également solliciter une RAC (reconnaissance des acquis et des compétences). Consultez le site du CERAC pour connaître les établissements concernés ou pour recueillir des informations supplémentaires sur cette démarche.

S’informer sur le marché de l’emploi

Maintenant que vous connaissez vos envies et vos compétences, il est temps de vérifier l’état du marché du travail. Informez-vous sur l’employabilité, le taux de chômage, les perspectives de carrière et le salaire de l’emploi que vous visez. Ensuite, recherchez des renseignements sur les formations qui vous intéressent. Listez celles qui remplissent vos critères et prenez en considération les contraintes d’argent, de lieu et de durée.

     3. Mener à bien sa réorientation

Réunissez les éléments que vous avez collectés pendant votre phase de recherche (envies, compétences, formations et marché du travail) pour passer à l’étape suivante : la réorientation en pratique. Vous allez pouvoir entamer une formation et commencer votre nouvelle carrière. Pensez à vous entourer de personnes positives qui vous soutiendront dans votre démarche. Si votre projet n’aboutit pas, ne perdez pas espoir et continuez à avancer.

La formation

Souvent, une formation est nécessaire dans le cadre d’une réorientation de carrière. Lorsque vous en choisissez une, vérifiez les débouchés et sa reconnaissance par l’État. Cela est d’autant plus important si le cursus que vous avez retenu est payant : vous devez être sûr que votre investissement financier sera rentable.

 

Entrer dans sa nouvelle carrière

Pour vous aider dans votre recherche d’emploi, Indeed peut grandement vous aider à vous mettre en contact avec des employeurs pertinents, en plus de vous permettre de consulter les avis et les salaires de certaines entreprises. Mettez à jour vos CV et lettre de motivation selon le titre et le secteur que vous convoitez. Mettez en valeur vos compétences fraîchement acquises et tâchez de donner du sens à votre parcours à travers votre lettre de motivation. Vous allez devoir prouver à votre futur employeur que vous êtes sincère dans ce nouveau chapitre de votre vie professionnelle.

Avoir du soutien

La réorientation est une démarche qui est parfois source de stress et d’angoisses. C’est pourquoi vous devez vous sentir soutenu. En plus de vos proches, vous pouvez faire appel à différents professionnels (un conseiller en emploi, d’orientation, etc.) pour vous accompagner dans votre projet de réorientation. Ces spécialistes sauront s’adapter à votre profil et vous aider à trouver des solutions.


À proposMentions Légales