L’expérience candidat digitale!

Par Emilie Pelletier et Didier Dubois

On a souvent tendance à mettre l’emphase sur la pratique d’attraction visant à faire rayonner la marque employeur de l’entreprise. Cependant, dans le processus de conversion du candidat, plusieurs embûches font en sorte que même avec les publicités de recrutement les plus visibles et les plus convaincantes, certains candidats ne se rendront pas à l’étape de transmission de leur candidature. En effet, à chaque contact direct ou indirect avec l’entreprise, le candidat pourra passer à l’étape suivante ou vous éliminer comme employeur potentiel. Alors, comment consolider l’intérêt du candidat tout au long du processus? Voici quelques éléments essentiels.


Identifier les points de contact

Il y a sur le Web une multitude d’informations disponibles pour le candidat au sujet de votre entreprise. Malheureusement, même si l’on souhaite définir un parcours candidat, la porte d’entrée que choisira le candidat pour en apprendre davantage sur votre entreprise pourrait être différente de celle que vous aviez envisagée. Voici les principaux endroits où le candidat pourrait trouver de l’information :

  • Sur les réseaux sociaux

Ils sont aujourd’hui un outil de communication, mais également un endroit où l’on trouve de l’information pour mieux connaître les personnes ou organisations auxquelles on s’intéresse. Si votre entreprise n’est pas présente sur les réseaux sociaux, c’est déjà en soi une information pour le candidat. Il pourra se demander si elle est en retard par rapport à l’utilisation des outils digitaux ou encore, si elle est réfractaire quant à l’utilisation de ces derniers. Bien entendu, les attentes des candidats varieront en fonction du secteur d’activité dans lequel vous évoluez. Si votre entreprise est présente sur les réseaux sociaux, la nature des interactions que l’on retrouvera et la cohérence avec l’ensemble de vos communications pourront faire la différence. 


  • Sur les sites d’évaluation

L’avènement des sites d’évaluation parmi lesquels bien entendu l’on retrouve Glassdoor vient contribuer à la perception des candidats quant aux entreprises dans lesquelles ils envisagent de faire carrière. Il faut donc s’en préoccuper et vérifier comment votre entreprise y est évaluée. 


  • Dans les moteurs de recherche

Il y a fort à parier qu’un candidat qui s’intéresse à votre entreprise commencera sa recherche sur Google en tapant le nom de votre organisation. Quelles seront les premières informations qu’il trouvera au-delà de votre site Web officiel?


crédits:depositphotos.com


  • Sur votre section carrières

La section carrières de votre site demeure le point de chute officiel où trouver de l’information sur votre offre en tant qu’employeur. Il est donc important de vous assurer que la section carrières soit cohérente en termes de messages avec votre marque employeur et les différentes communications que l’on retrouve sur le Web.


  • Sur les jobboards

La manière de rédiger les offres d’emploi sur les jobboards (https://www.facteurh.com/012017/emilie-24) est également une source d’information importante pour le candidat. L’offre est-elle rédigée de manière très conservatrice ou de manière innovante et dynamique? Le vocabulaire utilisé traduit-il un milieu plus collaboratif ou très hiérarchique? Est-on dans une optique où l’on valorise autant les attentes que l’on a envers les candidats que la contrepartie que l’entreprise propose (avantages, ambiance et environnement de travail, outils, etc.)?


  • Auprès de vos employés

Vos employés sont vos meilleurs ambassadeurs! Quelles images projettent-ils par rapport à votre organisation? Ont-ils l’air professionnel? Passionné? Heureux au travail? Lorsqu’ils se font interpeller par un candidat, sont-ils en mesure de transmettre l’essence de votre positionnement employeur? 


L’expérience de transmission de la candidature

Compte tenu de la volatilité du marché, il est également très important de s’assurer qu’il soit simple et rapide pour le candidat de transmettre sa candidature. Nous avons fait le test avec certaines entreprises et le candidat devait parfois passer par 4 à 5 étapes et dans certains cas jusqu’à 9 étapes avant de pouvoir transmettre sa candidature (sans compter que pour plusieurs processus, à la dernière étape, le candidat doit se créer un dossier pour pouvoir postuler). 


Il en va de même pour votre système de gestion de candidatures. Si le candidat doit passer par plusieurs formulaires et répondre à une multitude de questions, il risque de se décourager ou, encore une fois, de percevoir un manque d’agilité de votre part.


Si le processus semble trop compliqué, l’image perçue par le candidat de votre entreprise risque d’être celle d’une organisation très bureaucratique. 


En conclusion…

Les candidats ont souvent très peu d’information sur les entreprises qui les intéressent. Tous les points de contact avec l’entreprise deviennent donc pour le candidat des indices lui permettant de se forger une opinion sur l’entreprise. Si l’expérience candidat n’est pas bonne, imaginez l’expérience employé… 


À proposMentions Légales