Créer une relation durable à tout prix : oui!

Par Catherine Rousseau

Le monde évolue à une vitesse folle. Avec les technologies, les pratiques innovantes en ressources humaines, le marché de l’emploi en effervescence et la venue de nouvelles générations, les organisations doivent évoluer et s’adapter à ces changements qui orientent nos façons de faire. Les organisations doivent donc grandir, et les leaders aussi…

L’expérience employé devient alors un concept incontournable pour arriver à tirer son épingle du jeu : attirer et fidéliser une main-d’œuvre talentueuse, voilà le défi à relever.

Mais dans cette effervescence, le temps octroyé pour optimiser le bien-être des employés est souvent minimisé. Non pas par manque de conviction sur son importance, mais bien par… efficacité. Ce que je veux dire c’est que nous sommes souvent stimulés et oppressés par l’atteinte des résultats et dans des délais souvent assez courts. « vite, vite, vite, je dois livrer tel dossier ». Dans ces moments, il est facile d’oublier le principal pour atteindre ces objectifs : l’Humain, l’Équipe. Dans ma pratique, j’observe que le réflexe des gestionnaires, lors de telle situation d’urgence, est de se retirer et de produire le livrable « la porte fermée ». Ce réflexe, qui nous fait sentir en contrôle de la situation et qui nous donne un sentiment de productivité et d’efficacité, est une réaction tout à fait humaine, mais qui nous empêche toutefois de pouvoir avoir un impact beaucoup plus grand comme gestionnaire.


Seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin!

Les dernières recherches de Gallup démontrent que 70 % de la motivation d’un employé est influencée par la relation qu’il entretient avec son gestionnaire. Et cette relation, vous vous devez de la créer. Voici trois éléments incontournables pour y contribuer :

1. Mais qui es-tu?

Connaître la personne qui se cache derrière l’employé

Prendre du temps. Je sais, vous en avez peu. Mais permettez-vous de le prioriser pendant quelques semaines et vous serez en mesure d’observer la différence. Une équipe plus à l’écoute, plus unie, plus solidaire.

  • Soyez présent lors des pauses ou mangez avec l’équipe le midi. Vous cuisinez des galettes pour les boîtes à lunch de cette semaine? Doublez la recette et offrez une pause « gâterie » à l’équipe.  
  • Une employée va à un spectacle en fin de semaine prochaine? Prenez note de lui demander comment c’était au retour au bureau lundi matin.
  • Un membre de la famille est malade? Offrez une flexibilité dans la gestion et prenez note de vous informer de sa condition dans quelques jours.
  • Vous travaillez sur plusieurs sites où êtes souvent en réunion? Qu’à cela ne tienne, planifiez un « get together » dans les agendas de toute l’équipe. Et surtout, ne le déplacez pas. Cela pourrait permettre des perceptions que l’on ne souhaite pas.


Échangez avec les membres de l’équipe. Intéressez-vous à eux et révélez-vous un peu plus. Créez une certaine proximité permettra aux gens de savoir qui vous êtes et de vous rendre accessible. Comme gestionnaire, vous êtes aussi un membre de l’équipe et non seulement… un gestionnaire. « Un patron a un titre, un leader a les gens » (citation que j'adore, d'un auteur inconnu).


2. Un pour tous et tous pour un!

Suscitez la collaboration

Sentir que l’on fait la différence. Que nos compétences puissent bâtir un tout commun. Voilà l’un des besoins psychologiques fondamentaux de l’humain. (Réf. article de Jacques Forest « La motivation au travail selon la théorie de l’autodétermination »). Alors, allez-y allègrement!


  • Demandez aux membres de l’équipe ce qu’ils apprécient le plus dans le cadre de leur travail, et ce qu’ils apprécient le moins. Ainsi, vous saurez plus facilement, et plus rapidement, qui impliquer pour quel projet.
  • Connaître leurs aspirations professionnelles peut aussi vous donner des informations à tenir compte.
  • Misez sur la force de l’équipe et instaurez des ateliers de cocréation et d’échanges basés sur le « Gamestorming ». Par exemple, des ateliers « World Café » ou de « Design Thinking ».
  • Favorisez les maillages, le travail en binôme, le mentorat et le coaching.


« La créativité, c’est l’intelligence qui s’amuse » a dit Albert Einstein!


crédits: depositphotos.com

3. Reconnaître

La reconnaissance fait partie des fondamentaux pour une expérience employé distinctive. Ici, on ne parle pas juste du merci, mais au sens très large qui laisse place à la considération de l’autre. Bien sûr, le bonjour et la tape dans le dos sont bien importants. Mais il y a aussi la reconnaissance personnalisée et adaptée qui tient compte des besoins spécifiques de la personne et dont vous pouvez aussi tenir compte.  

Selon la Chaire en gestion de la santé organisationnelle et de la sécurité du travail, l’un des éléments à considérer pour que les pratiques de reconnaissance soient efficaces et durables dans le temps, est l’alignement des priorités organisationnelles sur le bien-être physique et psychologique de l’individu. Voilà le grand spectre de la reconnaissance.

Et pour s’assurer de pratiques de reconnaissance ayant de l’impact et durables, être à l’écoute des employés et connaître leurs besoins deviennent alors des incontournables.

Et là, tout est possible : les aménagements de temps de travail adaptés, les outils de travail (offrir des outils technologiques performants et adaptés), l’environnement de travail, les collaborations, la sollicitation d’expertise, offrir des solutions pour agrémenter et simplifier la vie de tous les jours comme rendre disponibles des repas santé le midi à faibles coûts, établir une entente avec un garage lors des périodes de changement de pneus : On laisse ses clés et le garagiste vient chercher et rapporter la voiture pendant les heures de travail, offrir l’accès à des consultations médicales virtuelles, etc. La reconnaissance sous toutes ses formes!


Générez des émotions

Vous voyez? Vous pouvez faire une réelle différence. Et je n’ai aucun doute que vous le saviez. Mais rappelez-vous que naturellement, parfois nos priorités dévient et que la relation à bâtir et à maintenir avec l’équipe est primordiale. En période de travail intense, le réflexe est souvent de se concentrer sur la tâche, et ce, malheureusement au détriment de notre disponibilité pour nos employés. Mais rappelez-vous que ce n’est pas le temps dont on manque le plus, mais de bonnes habitudes. Alors, créez-vous une alerte qui vous ramènera dans le bon chemin et qui vous permettra de continuer à prioriser le plus important : vos employés. Car vous le savez, c’est avec eux que vous réussirez à atteindre vos objectifs. Seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin!


Bonne expérience employé!


crédits: depositphotos.com
À proposMentions Légales