Vos nouveaux gestionnaires ont besoin d’accompagnement : 5 conseils pour les aider!

Marie-Eve Beaud 6 avril 2022

Promouvoir quelqu’un à un poste de gestionnaire, c’est favoriser la promotion interne et c’est très mobilisant pour tout le monde de savoir qu’on peut évoluer dans l’organisation! Toutefois, que faites-vous pour les outiller dans leur transition et les aider à briller dans leurs nouvelles fonctions?

Car oui, gérer la transition est essentiel. Qui dit nouveau rôle, dit nouveau défi, tant au niveau des tâches à accomplir que des nouvelles relations à bâtir avec ses nouveaux pairs et sa nouvelle équipe.

Une période de transition est essentielle pour permettre aux nouveaux gestionnaires de développer de nouveaux réflexes et d’acquérir du leadership, mais aussi de se défaire d’anciennes façons de faire ainsi que de bâtir des relations de confiance.

Dans cet article, on vous donne 5 conseils pour que vos nouveaux gestionnaires se sentent propulsés dans leur nouveau rôle.

Conseil no 1. Des attentes claires

Avant même de rencontrer ses collègues, le ou la gestionnaire nouvellement en poste devrait d’abord clarifier les raisons derrière son choix d’être gestionnaire. C’est important d’être au clair avec ses propres attentes et besoins si l’on veut vivre une transition harmonieuse. Ce n’est qu’une fois ce bilan effectué que des discussions authentiques peuvent avoir lieu avec ses pairs et collègues.

Encouragez les nouveaux gestionnaires à nommer les inconforts, à clarifier les attentes, et à cibler les besoins respectifs. Cela permettra à ces derniers de relancer les relations sur de nouvelles bases (puisque celles-ci ont changé!). En partageant ses préoccupations, cela permet à chacun de se sentir plus à l’aise d’exprimer les siennes. Dans cette transition, l’écoute et l’ouverture à l’autre sont des clés.

Conseil no 2. S’appuyer sur ses super forces

Toute personne possède un amalgame de forces qui sont uniques. Comme les super héros, il faut apprendre à les reconnaître et à les exploiter au maximum!

Une personne nouvellement gestionnaire a besoin de créer de nouveaux repères, mais aussi de se départir d’habitudes. En l’aidant à y voir clair sur ses super forces et en l’invitant à les utiliser pendant la transition, cette période lui donnera l’impression d’être moins déstabilisante.

crédits:depositphotos.com
Conseil no 3. (Re)créer des relations authentiques et solides

L’entrée dans un poste de gestion est une occasion rêvée et unique de prendre contact et d’établir des relations de confiance au sein de l’organisation.

Mais cela peut s’avérer être un vrai défi pour la personne en question : le réflexe est souvent de s’investir complètement dans la réalisation de ses nouvelles tâches plutôt que d’agrandir son cercle d’amitiés!

Pourtant, établir des relations solides avec différentes personnes de l’organisation est essentiel pour bien jouer ce nouveau rôle de gestionnaire. Ainsi, encouragez la personne à prendre le temps de rencontrer une variété de pairs et de collègues, et de discuter de ce que la situation amène comme changement dans leur relation professionnelle, de leur rôle dans l’organisation ou de leur historique professionnel.

Conseil no 4. Prendre ses valeurs comme boussole

Un des défis auquel la personne peut être confrontée est la prise de décisions. En effet, celle-ci peut être de nature rapide, ou encore avoir des impacts réels et conséquents sur l’équipe, les clients et l’organisation. C’est toute une responsabilité!

Se centrer sur ses valeurs non négociables permet de prendre des décisions éclairées et importantes pour soi, avec plus d’assurance. Les forces et les valeurs constituent, en quelque sorte, la boussole pour se développer dans ce nouveau rôle. Il importe d’encourager quelqu’un qui prend un poste de gestion pour la première fois à s’y référer régulièrement.

Conseil no 5. Tenir des rencontres individuelles rapidement

Pour que la personne arrive à bien prendre sa place de leader, elle devrait se donner comme objectif de tenir rapidement des premières rencontres avec les membres de son équipe.

Quand les employés ont l’impression d’avoir été vus, entendus et considérés dès le départ, il leur sera plus facile de discuter de sujets liés au travail par la suite. Une autre bonne pratique est de prévoir, à différents moments dans l’année, d’autres rencontres où l’on ne discute pas des dossiers ni des projets en cours, mais où l’on en profite pour continuer d’apprendre à se connaître et à mieux travailler ensemble.

Bien évidemment, la meilleure décision que vous pouvez prendre pour aider vos nouveaux gestionnaires, c’est de leur offrir une solution qui leur permettra de développer l’ensemble des compétences dont ils auront besoin pour se sentir propulsés dans leur rôle. Si elles ont probablement toutes les compétences techniques requises, les personnes récemment promues dans un poste de gestion ont souvent besoin de soutien sur des « soft skills » clés comme la communication, le « feedback » constructif, la reconnaissance à fort impact ou la bienveillance! N’hésitez pas à les outiller : cela les motivera et les aidera à se mettre dans les meilleures conditions possibles pour guider et mener leurs équipes à se dépasser et à aller au-delà des objectifs! Croyez-moi : tout le monde éprouvera beaucoup de gratitude à votre égard.

Partagez

À propos de Marie-Eve Beaud

Forte d’une expérience de plus de 13 ans, elle a occupé différents postes au Cirque du Soleil touchant à la fois l'immigration, les ressources humaines et la planification de tournée.

Découvrir boostalab.com 

En savoir plus

Facteur H est un espace convivial de référence francophone en ressources humaines pour rester à l’affût des nouvelles tendances et trouver des solutions concrètes et applicables aux défis organisationnels d’aujourd’hui et de demain.

Contactez-nous
Menu
© Facteur H - Tous droits réservés 2022 | Conception de site web par TactikMedia
crossmenuarrow-right