Dév. organisationnelDroit du travailLeadershipRémunérationSanté/sécuritéMarketing RH

Transparence au travail : faut-il communiquer la valeur des cadeaux de reconnaissance?

Photo julie Lajoie
Julie Lajoie 6 décembre 2022

Offrir plus de transparence en ce qui a trait aux salaires des employés est actuellement l’un des sujets chauds de l’heure. Bien que les avis soient partagés, il est intéressant de se poser la question. Maintenant, qu’en est-il des autres composantes de la rémunération globale? Par souci de transparence, devrions-nous communiquer les budgets des cadeaux de reconnaissance aux employés?

Afin d’y répondre, sortons du contexte de travail. Je vous invite d’abord à imaginer la scène qui suit :

Louis décide d’offrir un cadeau à sa femme Johana pour célébrer leur anniversaire de mariage. 

Louis : « Johana, j’ai pensé t’offrir ce joli collier de perles pour te signifier mon amour et te remercier pour ces 10 belles années passées en ta compagnie. »

Johana : « Oh mon chéri! C’est si gentil! »

Louis : « Cela me fait plaisir… et cela m’a coûté 79,75 $ avec les taxes. »

(…)

Johana : « 79,75 $? C’est impossible. Ça ne doit pas être un vrai collier de perles. Tu t’es fait avoir… ah! regarde cette perle, elle semble fausse… et j’y pense… 80 $ pour 10 ans de mariage… c’est ce que je vaux pour toi! Je m’attendais à plus. Quand je pense que notre voisine s’est fait offrir une belle montre à 500 $ pour leur 5e anniversaire de mariage… »

Malheureusement pour Louis, bien que son intention soit de lui démontrer son amour, le résultat n’est que comparaison et déception.

Le biais cognitif de supériorité illusoire 

La réaction de Johana dans l’exemple ci-haut n’est pas exceptionnelle. Bien souvent, lorsqu’il y a transparence, il y a comparaison. Pourquoi? Simplement parce que notre ego aime se sentir supérieur aux autres. Il est donc très commun dans notre société de se sentir « au-dessus de la moyenne ». Ce biais cognitif s’appelle la supériorité illusoire et peut se retrouver dans de nombreux contextes : social (ex. « je suis plus digne de confiance que mon voisin »), académique (ex. « je suis plus intelligent que mes camarades de classe »), et bien sûr, de travail (ex. « je performe mieux que mes collègues et conséquemment, je mérite mieux »).

Revenons à la question initiale : devrions-nous communiquer les budgets des cadeaux de reconnaissance aux employés? L’exemple de Louis et Johana est facilement transposable dans un contexte de travail. Si l’intention de Louis (le gestionnaire) est d’offrir de la reconnaissance à Johana (l’employée) pour souligner ses 10 ans de loyaux services, il est préférable de ne pas communiquer la valeur du cadeau. Autrement, le gestionnaire s’expose à des réactions non souhaitées de la part de l’employée : des recherches sur Internet pour trouver l’article moins cher ailleurs, vérification de la qualité, comparaison du montant en fonction de l’ancienneté, comparaison en fonction d’une quelconque entreprise qui offre plus, etc. 

Pour contribuer au succès de votre programme de reconnaissance, tout en vous évitant bien des maux de tête, mieux vaut ne pas communiquer les budgets et offrir ce que vous voulez vraiment offrir à vos employés : de la reconnaissance!

Partagez
Photo julie Lajoie
À propos de Julie Lajoie

Passionnée par l’humain et le développement organisationnel, Julie a contribué à différents projets RH d’envergure au cours de sa carrière, dont le développement d’outils simples et concrets, visant à améliorer les gestes de reconnaissance au travail. Stratège, conférencière, et gestionnaire dynamique, Julie désire humblement contribuer à remettre l’humain au cœur des organisations.

 

En savoir plus

Facteur H est un espace convivial de référence francophone en ressources humaines pour rester à l’affût des nouvelles tendances et trouver des solutions concrètes et applicables aux défis organisationnels d’aujourd’hui et de demain.

Contactez-nous
© Facteur H - Tous droits réservés 2023 | Conception de site web par TactikMedia
crossmenuarrow-right