Développer son intelligence émotionnelle pour soi et pour les autres

Par Geneviève Brouillet et Justine Brousseau

Depuis un an, nous assistons à une transformation du monde du travail et notre capacité d’adaptation a été mise à l’épreuve plus d’une fois dans cette nouvelle réalité. Nous avons découvert une nouvelle façon de travailler avec de nouveaux outils, les rencontres virtuelles se sont multipliées et nous avons surmonté les obstacles. Des mesures temporaires de travail pour répondre dans l’urgence se transforment aujourd’hui en contexte de travail fonctionnel et durable.


Si nous sommes toujours incertains du moment où la vie reprendra un cours plus près d’une certaine normalité, il est clair que de nombreux changements sont là pour rester. Par exemple, plusieurs employeurs ont déjà annoncé qu’un nouveau mode de travail hybride s’installe avec le télétravail, la superficie réduite des espaces de travail, les bureaux non assignés et la gestion d’équipe à distance.

C’est avec cette trame de fond en perspective que l’Actualité publiait en mars dernier un article sur les compétences de direction essentielles en 2021 : « Un bon boss, version 2021 ». Les compétences identifiées sont :


1- « Se connecter » aux autres.

2- Se mettre à la place des autres.

3- Insuffler de l’énergie aux autres.

4- Se mettre en mode apprentissage.

5- Faire grandir les autres.


Ces compétences qui sont attachées à l’intelligence émotionnelle sont définitivement intéressantes pour tout leader en 2021. Effectivement, dans un contexte de changements et de transformations, les leaders sont appelés à adopter une posture de coach, à être empathiques et à agir en tant qu’agents de changement. Mais il ne faut pas oublier qu’ils sont, eux aussi, affectés par ce contexte où ils peuvent avoir l’impression de manquer d’air, d’être étouffés et fatigués de devoir traverser une crise qui n’en finit plus de finir… Ils doivent donc prendre soin d’eux pour pouvoir mieux prendre soin de leur équipe. La métaphore du masque à oxygène prend tout son sens. Malgré que notre premier instinct serait de mettre en premier le masque à oxygène à notre enfant à nos côtés, la consigne est claire « mettre son masque d’abord » pour pouvoir aider les autres ensuite.


Prendre soin de soi pour prendre soin des autres : le concept d’intelligence émotionnelle

Pour accompagner les autres dans le changement, il est essentiel de regarder ses propres préoccupations face aux changements en cours ou à venir. Alors, comment un leader peut-il s’y prendre pour améliorer sa capacité à se gérer dans le but d’être plus à l’écoute des autres et de mieux accompagner son équipe?

Le modèle d’intelligence émotionnelle proposé par Daniel Goleman, comme plusieurs modèles de ses confrères, réfère à deux dimensions de base qui déterminent la façon dont nous nous comportons : la dimension personnelle et la dimension interpersonnelle ou sociale.

Apprendre à mieux se connaître, être à l’écoute de ses besoins et de ses émotions et adopter les bons comportements selon les situations (dimension personnelle) est une base importante pour pouvoir développer son écoute et son empathie ainsi que son leadership chez les autres (dimension interpersonnelle).

Il existe plusieurs formations autour du leadership et de l’intelligence émotionnelle pour mieux comprendre certains concepts et apprendre de nouvelles pratiques. On peut aussi explorer d’autres manières de se développer, plus informelles tout en étant à la fois enrichissantes et centrées sur la découverte de soi.

« Le plus grand voyageur n’est pas celui qui a fait dix fois le tour du monde, mais celui qui a fait une seule fois le tour de lui-même. »

- Gandhi

 

Astuces pour développer son intelligence émotionnelle au service des autres

Nous  terminons en vous proposant quelques astuces et conseils à expérimenter ou à mettre en pratique dans votre quotidien.

Ce sont des exemples d’actions à poser ou de comportements à adopter pour développer son intelligence émotionnelle et ainsi mieux se connaître, mieux comprendre ses propres préoccupations et par conséquent être davantage à l’écoute des autres. 


▪️ Mettre de l’avant son hygiène de vie en pratiquant une activité physique, en méditant et prenant des stratégies pour améliorer son sommeil.

▪️ Revoir son horaire de la journée et de la semaine pour planifier des pauses régulières en plus des pauses-repas, voire même planifier des journées sans rencontre.

▪️ Partager ses pratiques avec son équipe pour qu’elle soit à l’affût, qu’elle respecte ces limites et qu’elle s’en inspire, pourquoi pas?

▪️ Faire des lectures inspirantes d’auteurs tels que Daniel Goleman, Simon Sinek, Carol Dweck, Brené Brown.

▪️ Avoir quelqu’un de confiance avec qui échanger et se confier.

▪️ Ajuster ses attentes envers soi-même et se fixer des objectifs réalistes et gérer les priorités en fonction des objectifs.

▪️ S’accorder du temps pour soi, le planifier et en profiter.

 

Source : http://www.perf.etsmtl.ca/Descriptions/PER038-Lintelligence-emotionnelle-en-gestion-classe-virtuelle/s-/ss-/o-


À proposMentions Légales