« Comment maximiser l’impact d’une formation en mode virtuel II » Partie 2

« Les conditions gagnantes pour une expérience optimale »

Par Geneviève Brouillette et Justine Brousseau

Le mois dernier, nous présentions le premier d’une série de trois articles sur les façons de maximiser une formation en mode virtuel. Nous vous avons exposé trois questions pour bien choisir une formation pour soi ou pour un collaborateur. Aujourd’hui, nous vous proposons les conditions gagnantes à mettre en place pour optimiser l’expérience du participant à une formation en mode virtuel.


1. Janvier : avant la formation, trois questions pour bien cibler la formation.

2. Février : pendant la formation, préparer son environnement pour être présent à 100 %.

3. Mars : après la formation, maximiser l’impact des apprentissages dans notre organisation.



Relever les défis technologiques

Une formation virtuelle peut souvent présenter des défis technologiques. Voici donc quelques astuces pour éviter ce genre de pièges qui pourraient affecter négativement l’expérience d’apprentissage :

- Zoom, Teams, Google Meet, Adobe Connect, les plateformes sont nombreuses! Si c’est la première fois que l’on se connecte à la plateforme qui sera utilisée lors de la formation, on peut se connecter à l’avance pour se familiariser ou suivre un tutoriel afin d’être familier avec l’interface et les fonctionnalités.


- Assurez-vous que le matériel informatique est fonctionnel et adéquat. Devoir gérer des problèmes technologiques lorsque la formation est débutée peut briser le rythme de la formation pour soi et possiblement pour le groupe. Est-ce que la caméra est bien connectée? Est-ce qu’on entend bien et est-ce que notre micro fonctionne bien? Est-ce qu’on a un retour de son quand on échange avec les autres participants? Préférez les écouteurs aux haut-parleurs lorsque possible afin de limiter les retours de son.

- Il est toujours préférable d’ouvrir sa caméra lors des formations en mode virtuel. Si l’ordinateur n’a pas de caméra, on peut se connecter avec l’ordinateur pour voir la présentation et les participants et se connecter une seconde fois avec un autre appareil, tel un téléphone, une tablette ou un autre appareil pour le son et la caméra.

- Plusieurs informations précieuses se trouvent généralement dans le courriel de confirmation de la formation incluant le matériel requis pour la formation. S’il y a un cahier du participant ou du matériel de formation, assurez-vous que les documents ont été téléchargés à l’avance pour sauver du temps pendant la formation.

crédits:depositphotos.com

Créer un environnement propice à l’apprentissage

Au-delà des aspects technologiques, il y a d’autres éléments à prendre en considération pour créer un environnement propice à l’apprentissage.


- Installez-vous dans un endroit tranquille pour suivre la formation, un endroit où vous vous sentez bien et où vous pourrez vous concentrer.


- Puisque vous allez fort probablement ouvrir votre caméra pendant la formation, vérifiez que l’arrière-plan est adéquat. Si nécessaire, il existe des arrière-plans virtuels que vous pouvez télécharger.


- Afin de limiter les distractions, désactivez les alertes ou notifications sur votre ordinateur et téléphone, il vaut mieux les désactiver pour la durée de la formation ou mettre le tout sur le mode « ne pas déranger ».


- Dans le contexte des derniers mois, il n’est pas rare de voir des animaux de compagnie, des enfants, un conjoint ou un coloc dans l’arrière-plan. Bien qu’il faille rechercher un endroit propice à la formation, ne vous en faites pas s’ils s’invitent à votre formation!


- Pendant les pauses, levez-vous et bougez un peu. Aussi, mangez bien et planifiez des collations pour avoir le cerveau disponible à l’apprentissage.


Être ouvert d’esprit et participer

Outre la technologie et l’environnement, c’est votre ouverture et votre attitude qui contribuent le plus à optimiser vos apprentissages durant la formation. Dans quel état d’esprit démarrez-vous la formation? Avoir l’esprit ouvert et être prêt à découvrir ce que le formateur et ce que les autres participants ont à offrir permet d’être plus réceptif et de mieux apprendre.


Pour maximiser son apprentissage, le plus important est de participer! La richesse des formations se trouve souvent dans la qualité des échanges. Il y a plusieurs façons de participer pour tirer le maximum de la formation et pour s’assurer que ce qu’on apprend sera applicable dans notre contexte de travail. Participez activement aux échanges, partagez vos expériences et écoutez celles des autres. On apprend mieux à plusieurs, alors interagir dès qu’on en a l’occasion est une excellente façon de contribuer directement à son apprentissage et à celui des autres.


C’est en posant des questions qu’on développe sa réflexion, et par conséquent, que l’on trouve comment appliquer les concepts qui nous sont proposés. Mettez de l’avant les problèmes que vous souhaitez régler en suivant la formation, posez des questions sur des situations concrètes, demandez des clarifications lorsque vous n’êtes pas certain de bien comprendre, reformuler ce que vous apprenez, demandez une rétroaction. Ce sont différentes stratégies de participation qui permettent de bien comprendre, de faire des liens avec son contexte de travail et de consolider ses apprentissages.


Pour consolider ses apprentissages, il faut aussi mettre en application rapidement et souvent les nouvelles compétences. Maximiser l’impact de la formation pour soi et pour son organisation sera d’ailleurs le thème du troisième et dernier article de cette série.


À proposMentions Légales