Peut-on encore recruter avec Facebook?

Par Emilie Pelletier et Didier Dubois

Bien que certains secteurs d’activité soient en grande difficulté à cause de la pandémie mondiale qui nous affecte, d’autres secteurs comme la construction, les technologies de l’information, l’alimentaire ou encore, pour ne nommer que ceux-là, le domaine pharmaceutique, continuent quant à eux à faire face à une sévère pénurie de main-d’œuvre. Certains pourraient dire que les programmes d’aide tels que la PCU y contribuent, mais rappelons-nous qu’avant la pandémie, il n’y avait pas ce programme et il y avait tout de même une forte pénurie de main-d’œuvre. Pour les postes non qualifiés, les entreprises pourront probablement bénéficier prochainement d’un déplacement de main-d’œuvre, mais pour les postes techniques comme les assistants techniques en pharmacie, les entreprises doivent encore mettre en place des campagnes de recrutement pour dénicher des candidats. 


La même question revient souvent : peut-on encore aujourd’hui recruter avec Facebook? C’est ce que nous allons voir dans les prochains paragraphes. Il est à noter que bien que nous encourageons fortement la mise en œuvre d’une stratégie de contenu pour soutenir la marque employeur en entreprise, nous nous en tiendrons seulement aux différentes options de recrutement que propose la plateforme.


Les options gratuites

Facebook propose principalement deux options gratuites pour recruter. La première consiste à utiliser les publications gratuites du mur (diffusion organique) et la seconde, les offres d’emploi de l’onglet « emploi ». Auparavant, il était également possible d’utiliser les articles longs pour afficher des offres d’emploi, mais Facebook a récemment annoncé que les mises à jour des articles ne seront plus possibles (à compter du 31 octobre 2020) et favorisera plutôt les articles instantanés. 


1. Les publications sur le mur

Bien entendu au même titre que l’on publie des nouvelles, il est possible de publier des offres d’emploi sur votre mur de nouvelles. (Time For Line). Elles seront ainsi visibles par les personnes qui viennent consulter votre page, mais rappelons-nous que dans le mode gratuit, la portée des publications du mur est très faible. En effet, selon une récente étude de « BuzzSumo », la portée organique est d’environ 5,5 % à cause du nouvel algorithme (EdgeRank) de Facebook. Il est certain que si vous utilisez une vidéo et que vos fans s’engagent (aime, commente ou repartage) avec la publication, la portée sera plus grande. Le choix du médium et la mise en œuvre d’une stratégie de viralité avec par exemple des ambassadeurs sont donc souhaitables. 


Par ailleurs, gardons en tête que la portée des contenus est beaucoup plus grande dans les groupes Facebook. Ils peuvent donc constituer un lieu intéressant pour diffuser vos offres (pourvu que les règles du groupe le permettent).


crédits:depositphotos.com

2. L’onglet « emploi »

Depuis quelques années, Facebook met énormément d’efforts dans le déploiement de son onglet « emploi ». On constate effectivement que les candidatures reçues par cette fonctionnalité sont de plus en plus intéressantes même si le résultat est loin d’être parfait. 


Parmi les éléments positifs de l’utilisation de l’onglet « emploi » :

▪️ Les gens consultent de plus en plus les emplois sur le babillard d’emploi (Facebook.com/jobs) d’abord et avant tout parce que Facebook leur donne une plus grande visibilité sur l’application. 

▪️ Il est maintenant possible de lier votre système de gestion de candidatures (ATS) à la fonction emploi de Facebook ce qui automatise la diffusion de vos postes (il faut cependant que votre ATS fasse partie de la liste des partenaires de Facebook).

▪️ Les candidatures, pour des postes d’entrée, sont de plus en plus intéressantes. 


Cependant, parmi les éléments négatifs :

▪️ On reçoit encore un grand nombre de candidatures non pertinentes (ex. : personne provenant de l’étranger sans permis de travail ou candidat faiblement intéressé).

▪️ L’information reçue est très incomplète et requiert encore que l’on communique avec chacun des candidats pour compléter le CV. 

▪️ Ce n’est pas encore un outil très puissant pour les postes qui requièrent des compétences académiques spécifiques.


3. Les publicités

Il est également possible de faire des publicités de recrutement en utilisant le gestionnaire de publicités de Facebook. C’est une stratégie relativement peu coûteuse qui peut donner des résultats intéressants.


Premièrement, il faut savoir qu’avec le gestionnaire de publicités Facebook en libre-service 

(https://www.facebook.com/adsmanager), vous êtes en mesure de créer des contenus sponsorisés qui pourront être distribués, selon vos préférences, sur Facebook, sur Instagram et/ou sur Messenger. Cela permet donc de rejoindre différents groupes générationnels puisque les trois plateformes ne rejoignent pas les mêmes groupes.


Par ailleurs, dans le gestionnaire de publicités, il est possible de segmenter en fonction de la région géographique, du groupe d’âge (pour faire des campagnes adaptées à chaque groupe d’âge), en fonction des champs d’intérêt et même en fonction des comportements (ex. : personne qui voyage beaucoup).


Bien entendu, les publications gratuites sur le mur et sur le gestionnaire de publicités servent à attirer l’attention du candidat sur l’offre d’emploi alors que la publication dans l’onglet emploi est une offre d’emploi en soi.


En conclusion...

Il va sans dire que ces 3 options (4 si l’on compte la diffusion sur les groupes) ne sont que des outils. Elles permettent de rejoindre des groupes cibles ayant des intérêts divers. Par contre, on doit donc garder en tête que :

  1. Il est souhaitable, pour obtenir un résultat maximal, de combiner ces différentes stratégies, plutôt que de ne miser que sur l’une d’entre elles.
  2. Le succès de votre offre ne dépend pas que de l’outil choisi, le design et la description de l’opportunité d’emploi sont encore plus déterminants.
  3. Pour les options gratuites, il faut maximiser la collaboration de vos employés et de vos partenaires pour qu’ils contribuent à la propagation de l’offre.
  4. Facebook, en contexte d’emploi, ne rejoint pas tous les profils professionnels.
  5. Les efforts de recrutement sont toujours plus fructueux lorsqu’on les jumelle à une bonne stratégie de contenu.


À proposMentions Légales